Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.memoiresdevoyages.com
  • Ce mémoire a été consulté 6778 fois.
  • La taverne Normand, la meilleure place dans la ville de Montréal pour écouter une partie de hockey

    Photo de inyoureye Jonathan Vallée
    Saguenay,  Canada
     MontréalCanada ) en Mai 2014
    MÉMOIRE DE VOYAGE / publié le 18 Mai 2014

    Intro 

    Pour les néophytes, le hockey est une religion dans la belle province tout comme le sont le football aux États-Unis et le soccer en Europe. Lors de la majorité des parties du Canadien de Montréal, plusieurs amateurs se rassemblent dans les pubs, tavernes et bars afin d’y écouter les parties dans la métropole. Toutefois, plusieurs endroits sont spécialisés dans la matière afin de faire vivre une expérience hors de l’ordinaire à leur clientèle. Dans le passé, j’avais déjà visité l’un de ces endroits se nommant « Chez Serge ». Bref, bien que l’ambiance fût au rendez-vous lors de mon passage, la taverne Normand a beaucoup plus à offrir.  

    Mise en contexte

    Tout d’abord, nous étions cinq amis lors de notre visite dans cet endroit et le Canadien était en séries d’après saison. Évidemment, ces deux facteurs ont aidé en soit à la réussite de notre sortie mais sans la présence du décor, de l’ambiance, de l’hymne nationale en version live, de l’animosité du personnel, du gilet de l’équipe adverse sur le sol de l’entrée de la taverne, de la présence de rondelles de l’équipe adverse dans l’urinoir des hommes, des multiples téléviseurs, de l’écran central, de la possibilité d’obtenir des shooters lorsque le joueur présent sur votre table marque un filet et des pichets de bière à moindre prix, notre passage ne se serait pas couronné par un succès à la taverne Normand.

    L’hymne national

    Charles Prévost Linton qui chante habituellement l’hymne national du Canadien de Montréal au centre Bell était sur place pour y offrir une prestation. Lors du moment de l’hymne canadien, les clients de la taverne sont invités à enlever leur chapeau et casquette, se lever de leur siège et écouter monsieur Prévost chanter du sommet d’une table. Comment ne pas être dans l’ambiance après une telle interprétation?



    Le décor

    L’endroit se démarque par son décor unique. Près du plafond, les deux gilets des équipes éliminées par le tricolore lors des séries de 2014 en les Bruins de Boston et le Lightning de Tampa Bay était pendu au plafond. Bien sûr, tout comme le chandail des Rangers de New York qui était à l’entrée, on pouvait apercevoir les marques de pieds des clients ayant piétiné auparavant le chandail adverse. Les rondelles de hockey dans les urinoirs très simples, mais si originales. Bien sûr, ces rondelles portaient le logo de l’équipe adverse. De plus, à chacune des tables, les clients ont la chance de remporter une tournée de shooters offerte par le propriétaire si le joueur présent sur leur table marque un filet durant la partie. Un challenge supplémentaire qui laisse place à certaines sensations entre amis. La déco est vraiment de style bistrot et taverne avec un mobilier style vieillot. Évidemment, les murs sont ornés de décorations à l’effigie du Canadien de Montréal. De plus, juste avant la partie, juste au bout de la taverne sur la fenêtre donnant sur la rue, un projecteur projette la partie sur une toile géante.

    L’ambiance

    Dans un décor aussi propice, il est difficile de ne pas se mettre dans l’ambiance du hockey. De plus, les clients participent à tout coup aux exploits du tricolore en manifestant leur mécontentement et leur joie par de bruyants cris. D’ailleurs, lors de mon passage le journaliste Jean-Charles Lavoie et l’humoriste Cathy Gauthier étaient présents. Le gérant joue très bien son rôle d’hôte en étant très courtois et très à l’écoute de sa clientèle. Il y avait trois partisans des Rangers de New York juste à côté de nous. Ceux-ci manifestaient leur satisfaction lorsque les leurs marquaient un filet. Or, le Canadien s’est incliné par la marque de 7 à 2. Croyez-le ou non, les fans de bleus ont certainement fait un petit somme avant souper puisque le propriétaire leur a offert un shooter à chacun des buts des leurs. À notre table, nous avions Thomas Vanek comme joueur du Canadien de Montréal. Nous étions très confiants en début de partie puisque l’Autrichien est l’un des fins marqueurs du bleu, blanc et rouge. Nos chances étaient très grandes de se voir offrir gratuitement des consommations. Toutefois, cela n’est pas arrivé. La serveuse s’apercevant de notre déception nous a offert une tournée J au final, avec l’interprétation de l’hymne national, l’émotion manifestée lors des buts du tricolore et par le décor unique, c’était génial.

    La nourriture

    Pour ma part, ce fut le seul bémol par rapport à mon passage dans cet établissement. La nourriture offerte est de style bistrot, mais celle-ci n’est pas très recherchée. Il est évident que ce créneau n’est pas la spécialité de la maison. Pour l’alcool et l’ambiance, c’est OK. Par contre pour la nourriture, la taverne Normand obtient la note de passage, mais sans plus. Mon «sanwicheuro» était très ordinaire toutefois mes amis n’ont pas semblé se plaindre quant au goût de leurs nachos. Pour la bière, les produits « Labatt »  étaient très abordables. Il en coûtait 13,50$ canadien pour un pichet de « Labatt 50 ».

    Conclusion

    Certes si vous voulez sortir du confort de votre salon tout en partageant votre passion pour le hockey avec des vrais amateurs dans une ambiance hors de l’ordinaire à peu de frais, la taverne Normand est un excellent choix. Certes, la ville de Montréal offre d’autres endroits du genre, mais combien d’entre eux en offre autant à leurs clients? Une réservation s’impose afin de vous y faire votre propre idée. Sur ce, bon match!


    Infos supplémentaires

    1550 Avenue du Mont-Royal Est, Montréal, QC H2J 1Z2
    (514) 525-8748

  • Commentaires

    Caractères restants :