Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.memoiresdevoyages.com
  • Ce mémoire a été consulté 7562 fois.
  • Le Delirium café et le Floris Bar, deux incontournables du Délirium Village de Bruxelles

    Photo de inyoureye Jonathan Vallée
    Saguenay,  Canada
     BruxellesBelgique ) en Août 2012
    MÉMOIRE DE VOYAGE / publié le 10 Mai 2014

    Lors de mon passage à Bruxelles en 2012, mon cousin m’a fait visiter deux lieux incontournables de sa ville, le Délirium café et le Floris Bar.  Je lui en remercie pour m’avoir fait vivre cette expérience malgré un mal de tête intense qui a occupé mon esprit le lendemain de cette longue soirée.

    Un peu plus sur le Délirium Café…

    L’endroit est situé dans une ruelle donnant dans la rue des Bouchers.  Il s’agit sans aucun doute d’un classique des touristes d’aller prendre une bière dans cet endroit qui offre un choix de plus de 2400 bières sur place. D’ailleurs, en 2004, le Délirium Café est entré dans le livre des records Guinness en offrant 2004 sortes de bières à ses clients.

    La carte des bières est très vaste. Les bières belges sont très abordables de trois à quatre euros. Toutefois, pour les bières étrangères, les prix sont beaucoup plus onéreux. Plusieurs microbrasseries canadiennes sont disponibles sur le menu dont la microbrasserie du Lac-Saint-Jean, la Chouape, l’Alchimiste, Unibroue, Dunham, Le Naufrageur, Trou du diable, McAuslan et j’en passe. Lors de mon passage en 2012, il en coûtait près de 10 euros pour boire une molson canadian. Même chose pour une fin du monde de la brasserie Unibroue. Toutefois, pour une bière de trappiste belge comme la Chimay, il en coûtait seulement 3 euros.

    L’endroit regorge d’ambiance en raison de son décor très particulier. La salle du Délirium Café est séparée en deux parties. La partie la plus basse abrite le bar et plusieurs tables qui se trouvent à être des tonneaux. Ainsi, vous pouvez trinquer entre amis ayant comme table un tonneau d’antan tout en prenant place sur un tabouret. La partie haute de la salle contient des tables et des chaises, tout ce qui est de plus simple. L’ensemble des murs de l’endroit est pavé de vieilles affiches de bières. Les lampes de l’endroit sont composées de verres de bière tandis que le plafond est orné de plateau de bières. Bref, ce sont tous des facteurs pour favoriser la consommation d’une bonne pinte de houblon.


    Une visite guidée du délirium café
     

    Conclusion

    En conclusion, si vous êtes de passage dans la ville de Bruxelles, une visite au Délirium Café s’impose. L’ambiance y est très festive et chaleureuse. Si vous êtes chanceux, vous verrez peut-être une danse typique du coin si des amateurs se laissent aller, vous serez assurément témoin d’un style de danse robotique. Sur du «dubstep», des individus pratiquent une danse très particulière suivant le rythme de la musique. C’est très urbain et du même coup très intéressant à regarder.


    Une danse de style robotique tel qu’observée au délirium café

    Enfin, pour terminer la soirée, je vous conseille fortement de traverser de l’autre côté du Delirium Café et de visiter le Floris Bar. L’un ne va pas sans l’autre. Cet établissement a comme principale particularité d’offrir un vaste choix d’absinthe.


    Une absinthe à 89,9% de degré d’alcool, ça vous dit?

     Toutefois, soyez vigilant puisque l’absinthe comporte un très haut taux d’alcool et vous pourriez vous retrouver rapidement sur le carreau si la modération n’est pas au rendez-vous. Bonne visite!

  • Commentaires

    Caractères restants :