Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.memoiresdevoyages.com
  • Ce mémoire a été consulté 7614 fois.
  • Une croisière sur le Danube afin de célébrer la fête nationale de la Hongrie, le Saint Stephen day

    Photo de inyoureye Jonathan Vallée
    Saguenay,  Canada
     BudapestHongrie ) en Août 2013
    MÉMOIRE DE VOYAGE / publié le 10 Septembre 2013

    Juste avant de débuter, je prendrai quelques lignes de mon texte pour vous faire une leçon d’histoire sur cette journée de célébration unique en son genre. Saint Stephen alias Szent Itvàn en Hongrois, a été le dernier grand prince et le premier roi de la Hongrie. Il a siègé sur le pays durant les années 997 à 1000 en tant que prince. De 1001 jusqu’à sa mort en 1038, St. Stephen a siégé en tant que premier roi du pays durant cette période. Lui et ses troupes ont réussi à repousser l’assaut de l’Empire romain en l’an 1030. En terminant, Stephen est considéré par plusieurs comme étant l’un des hommes d’État ayant le plus influencé l’histoire de la Hongrie. C’est pourquoi le 20 août à chaque année, les Hongrois fêtent en grand ce saint en réalisant une série de feux d’artifice surplombant le Danube. J’espère ne pas avoir écorché trop sévèrement les amateurs d’histoires.

    L’intro

    Maintenant ma courte introduction terminée, je vais vous parler de l’expérience dont moi et ma copine avons été privilégiés d’assister le 20 août 2013 dernier. C’est par pur hasard en cherchant sur le web que je suis tombé sur ce magnifique événement. Après avoir lu sur le sujet et avoir regardé quelques photos, je me suis rapidement convaincu d’acheter deux billets en ligne pour assister en direct du fleuve aux feux d’artifice tant prisés par la population hongroise. Il nous en a coûté 150 euros pour deux personnes pour 4 heures de croisières sur le Danube avec un buffet quatre services (19h00 à 23h00 environ). Sans compter que le vin local et la bière locale étaient à volonté sur le bateau. De plus, nous avions une vue incroyable pour voir les feux d’artifice. Cependant, nous nous sommes rendus à la mauvaise adresse pour prendre le bateau. Heureusement, un inconnu est venu nous chercher pour nous porter au bon endroit. Courtois ces Hongrois!

    Le buffet

    Nous étions un peu inquiets par rapport à la nourriture hongroise surtout dans ce genre de truc qui est normalement très achalandé par les touristes. Bref, la soirée a très bien débuté dès le début puisque le serveur nous a apporté un verre de champagne et par la suite une bouteille de vin de notre choix. Environ une heure après notre arrivée, le repas a débuté. Deux soupes typiquement hongroises étaient disponibles en entrée (Goulash et Tarragon). D’ailleurs, la soupe Goulash est un met qui offert à la majorité des touristes et habitants en Hongrie. En plat principal, nous avions le choix entre des poitrines de poulet assaisonnées au paprika, des boulettes de viande dans la sauce tomate, des tranches de dindes arrosées de légumes, du porc dans la sauce à l’ail et des mini cigares au chou. Le tout était accompagné à volonté de pommes de terre bouillies, langòs de pommes de terre, nouilles et du riz jasmin avec du maïs. Pour le dessert, on avait l’embarras du choix (Tiramisu, sundae à la crème fouettée accompagné de fruits,  mousse au chocolat). L’ambiance sur le bateau est très bien puisque des musiciens jouent de la musique jusqu’à la fin du repas. Je dois dire qu’en couple, il s’agit d’un moment très agréable et du même coup, très romantique. Heureusement, nous étions seulement deux à notre table alors que la majorité des autres tables comptaient quatre personnes. Cela a contribué à ce que l’on passe une excellente soirée. Pas parce que nous ne sommes pas sociales, mais disons que peu de gens de notre âge participent à ce genre d’événement.

    Les feux d’artifice

    Malade! Je commence mon texte de la sorte puisqu’honnêtement, j’ai assisté à plusieurs feux d’artifices dans ma vie, mais comme ça, jamais. Une musique résonne le long des parois du Danube. La détonation des feux d’artifice ressemble drôlement au bruit des obus qui ont dévasté le peuple hongrois lors de la Deuxième Guerre mondiale. Tout y était, la musique, un ciel sans nuage, la vue, le drapeau Hongrois au bout du bateau, les dizaines de milliers de personnes rivées le long des rives du fleuve, le palais de justice reflétant de son lustre sur le fleuve, une bière à la main et pour terminer la présence de ma copine. Bref, des moments comme ça, on les comptes sur nos doigts. Les feux d’artifice ont duré une bonne heure. Deux bateaux étaient présents dans le milieu de la rivière afin de lancer ceux-ci. Les deux engins ont lâché de façon synchro les mêmes feux d’artifice durant tout le spectacle. Vraiment, un moment magique que vous pourrez partager avec moi en regardant les vidéos plus bas.

    Conclusion

    Évidemment, si vous planifiez de visiter un jour Budapest, je vous conseille fortement de le faire au mois d’août. Ainsi, vous pourrez vous aussi assister à ce jour de célébration hongrois qui est unique en son genre.

  • Commentaires

    Caractères restants :