Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.memoiresdevoyages.com
  • Ce mémoire a été consulté 10820 fois.
  • Au coeur de Kiev, la rue Khreshchatyk

    Photo de inyoureye Jonathan Vallée
    Saguenay,  Canada
     KievUkraine ) en Août 2013
    MÉMOIRE DE VOYAGE / publié le 19 Août 2013

    La rue Khreshchatyk est la rue principale de la capitale de l'Ukraine, Kiev. La fin de semaine, une certaine portion de la rue est bloquée au trafic et devient tout à coup une rue piétonnière. Que ce soit de jour, de soir ou de nuit, la rue regorge d'animation. En soirée, plusieurs animateurs de foule tentent d'acquérir des dollars en proposant plusieurs numéros. La sécurité y est palpable sur cette rue, armée, police et agents de sécurité y patrouillent en tout temps. Plusieurs grandes chaînes de magasins sont présentes sur cette grande artère sans que celle-ci ne soit trop américanisée. Des kiosques offrant des crèmes glacées, bières et cigarettes sont présents partout. 

    Bien sûr, il y a l'incontournable place de l'indépendance. Un grand monument muni de peinture couleur or fait face aux piétons. Juste derrière ce monument, il vous suffit de marcher quelques minutes pour observer la maison des chimères. Un édifice unique en son genre avec plusieurs sculptures ornant ses façades et son toit. De plus, face à la statut de l'indépendance, vous pouvez rejoindre les cathédrales Saint-Sophie et Saint-Michael. La première est payante et la seconde est gratuite. Il s'agit de deux monuments qui datent de plusieurs siècles. Un détour est obligatoire. Sachez les Ukrainiens et Ukrainiennes sont très croyants. Les femmes portent le foulard sur la tête dans les lieux saints en plus d'avoir souvent en main un panier avec des fruits et des fleurs séchées. De plus, pour une raison que j'ignore encore, il y a toujours du miel à vendre près des lieux saints. D'ailleurs, c'est parfois très inquiétant de passer près de ces points de vente puisque plusieurs centaines d'abeilles logent sur les contenants de miel.

    Pour revenir à la rue Khreshchatyk, des passages souterrains protègent les piétons des automobiles, car ceux-ci permettent de passer d'une intersection à l'autre. Plusieurs boutiques y font domiciles, mais le soir, pour une fille seule, ces passages ne sont guères rassurants. Par contre, des agents sont postés à l'entrée et à la sortie de pratiquement chacun d'entre eux. 

    Juste en face de la place de l'indépendance, il y a une grosse bulle de verre. Il s'agit d'un centre commercial souterrain. On le nomme Globus et celui-ci contient plusieurs commerces. On remarque que les vols à l'étalage semblent être courants ici puisque chaque magasin à Kiev compte un ou plusieurs agents de sécurité à l'entrée de leur commerce. Même chose pour les lieux gouvernementaux, souvent des soldats ou des policiers font des va-et-vient devant les bâtiments pour y assurer la sécurité.

    Pour ce qui est des prix aux restaurants sur la rue principale, il est étonnant de constater que le prix est pratiquement semblable à ceux des autres restaurants en périphérie. Impossible de commander quoi que ce soit au Mcdonald, du moins il faut être courageux. Il n'y a aucun numéro pour les trios et aucune traduction anglaise des produits. La plupart des restaurants centraux offrent des menus en version anglaise. Parfois les traductions sont très drôles, mais au moins on est capable d'y comprendre quelque chose. Les serveurs et serveuses ne sont pas très bons en anglais. Il faut parfois utiliser notre doigt afin de mieux se faire comprendre. Fait à noter, il n'est pas obligatoire de laisser un pourboire en Ukraine bien que ce soit très apprécié. Le service dans les restaurants est généralement très bon. Le personnel est souvent très courtois, mais plutôt timide. Gare à vos verres ou vos plats, on n'hésite pas avec la puck ici. Dès qu'il vous reste un fond dans votre verre, on vient vous débarrasser. Même chose pour la nourriture. J'ai été plutôt étonné de constater que l'on offre des sushis dans pratiquement tous les restaurants à Kiev. Une autre chose qui m'a beaucoup étonné est que sur les menus, on indique le poids de la nourriture. En général, on mange vraiment bien et vraiment à bon marché en Ukraine.
    Les magic snail, ces escargots roses sont présentent sur plusieurs intersections de la ville et également de la rue principale. Vous pouvez y acheter des cafés expressos, latté ou capucino à très bon marché. Il vous en coûtera environ 24 hrvnas pour deux lattes soit environ 3 dollars canadiens. Si vous allez dans un café dépôt, il vous en coûtera plus que le double et croyez-moi, le café goûte sensiblement la même chose.

    En terminant, la rue Khreshchatyk est le tapis rouge de plusieurs jeunes femmes ukrainiennes. Peu importe l'heure de la journée, la fierté de celles-ci est unique en son genre. Munis de talons hauts, de robes de soirée, short court, manucures, maquillage, yeux de couleurs, taille de guêpe et pour la plupart les cheveux blonds, celles-ci sont à mon avis parmi les plus belles filles du monde. On se croirait un vendredi soir au Québec dans un night-club, mais ici la différence, c'est que c'est comme ça à toute heure de la journée, et ce, même dans les églises :)

  • Commentaires

    Caractères restants :