Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.memoiresdevoyages.com
  • Ce mémoire a été consulté 11152 fois.
  • Une visite à la chocolaterie des pères trappistes de Mistassini

    Photo de inyoureye Jonathan Vallée
    Saguenay,  Canada
     MistassiniCanada ) en Juillet 2013
    GASTRONOMIE / publié le 29 Juillet 2013

    De passage dans le secteur de Dolbeau-Mistassini, nous n’avions guère le choix de visiter le monastère des pères trappistes qui produit chaque été l’une des merveilles gustatives du Québec en le chocolat aux bleuets. Aussitôt, moi et ma copine marquons l’adresse de l’endroit sur notre GPS. Malheureusement, l’adresse marquée sur la page Facebook du monastère ( 100 route des Trappistes) nous a menés directement au supermarché IGA de l’endroit. Nous étions très déçus de ne pas être en mesure de trouver le monastère. Ma copine a aussitôt appelé à la chocolaterie afin de demander des indications. Vous serez sans aucun doute confronté à la même problématique que nous si vous voulez rendre visite à cet endroit, soyez attentif aux indications. Pour vous y rendre, vous devez longer la rivière sur la 169 Nord, passer le pont situé après le IGA, ensuite au feu de circulation vous devez tourner à droite en direction de St-Eugène, rouler sur environ 6 kilomètres sur une route rurale et le monastère se trouvera sur votre gauche au 100 route des Trappistes. De plus, assurez-vous d’avoir de l’argent liquide puisque le paiement direct ou l’achat par crédit ne sont pas disponibles.

    À votre arrivée, la senteur du cacao sera palpable surtout dans l’entrée de la boutique. Un moine vous accueillera chaleureusement pour vous montrer la gamme de produits conçus avec soin par le monastère. Je peux vous confirmer que le père qui était présent connaissant très bien ce qu’il vendait et était très gentil. Il a même pris le soin de discuter avec nous, nous demander ce que l’on faisait dans la vie et d’où l’on venait, un accueil bien différent qu’à l’habitude. Bien sûr, nous avons acheté le produit vedette en une boîte bien froide de chocolats noirs aux bleuets. L’odeur ayant éveillée nos sens, ils nous étaient impossible de procédé à un seul achat =) Barres de guimauves enrobées de chocolat, rosettes au chocolat noir et chocolat aux fruits variés ont fait partie de nos achats. À notre départ, le père a pris soin de nous souhaiter bonne route tout en nous offrant une bonne poignée de main. Par la suite, le party gastronomique s’en est suivi dans l’automobile tout au long de notre tour du Lac-Saint-Jean.

    Sachez que depuis 1944, les moines de ce monastère sont propriétaires de l’entreprise. C’est en 1967 que les moines de l’endroit ont eu la brillante idée de mélanger le petit fruit de l’endroit, le bleuet, avec du chocolat. La commercialisation saisonnière a aussitôt débuté et depuis, son succès fait la renommée de l’endroit. Pendant longtemps, l’entreprise a été longtemps à être la seule à produire ce type de produit. Depuis peu, la maison du bleuet produit également ce genre de produit dans la région du Saguenay Lac-Saint-Jean. Sachez que ce produit est estival et qu’il est disponible de juillet jusqu’à septembre. Du moins, si vous êtes chanceux, peut-être que certains dépanneurs n’auront pas écoulé leurs stocks passée cette date.

    Durant l’hiver, le monastère se prépare à produire des figurines de Pâques. Cette production représenterait 50 % de la production totale de l’entreprise le reste étant les autres types de produits comme les boîtes de chocolats aux bleuets, barres aux guimauves, rosettes, etc.

    Si vous voulez oser,  vous pouvez vous procurer une vinaigrette à saveur de bleuets à la boutique du monastère. Une fois vos articles achetés, il est également possible de visiter le monastère situé à quelques pas de là. Nous étions limités par le temps lors de notre passage, donc nous avons omis cette visite.

    En terminant, si vous êtes de passage dans la belle région du Saguenay et du Lac-Saint-Jean et amateurs de sucrerie, une visite à cet endroit s’impose. En espérant que cette entreprise monastique québécoise oeuvrant depuis 1939 puisse régner pour encore plusieurs années. Vos achats permettront de subvenir aux besoins financiers de la Communauté des Pères Trappistes de Mistassini.

    « Béni soit le mois d’août qui nous apporte le chocolat aux bleuets. »

  • Commentaires

    Caractères restants :



     

    • Photo de inyoureye
      Publié le
      18 Novembre 2014
      #25
      Jonathan Vallée | Saguenay,  Canada
      Oh que oui, malheureusement, faudra attendre la prochaine récolte de bleuets pour y faire une virée :)

    • Photo de natbol
      Publié le
      18 Novembre 2014
      #24
      Nathaniel Bolduc | Jonquière,  Canada
      Ça éveille goût de chocolat ce matin, Mmm Mmm! °o°