Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.memoiresdevoyages.com
  • Ce mémoire a été consulté 10517 fois.
  • Itinéraire d'une randonnée de 12 jours au Népal dans le massif de l’Annapurna

    Photo de Jacques Jacques Lepron
    Sydney,  Australie
     PokharaNépal ) en Mars 2013
    AVENTURE / publié le 18 Juin 2013

    Nous allons donc chez Matma et Michel, un jeune couple Népalais qui gère leur propre orphelinat. 

    Nous avions aussi décidé de le faire sans guide ou porteur étant donné que le trek est très populaire ainsi que le fait qu’il soit ponctué de Tea Houses toutes les heures de marche environ.

    Jour 0 – 26 février, Kathmandu à Pokhara

    Jour 1 – 27 février, Pokhara à Tikhedhunga

    Partis à 6h30 de Pokhara, nous rejoignons dans un premier temps en taxi puis en bus (très) local le petit village de Naya Pul situé à une heure de Pokhara. Dans le bus, tout le monde nous regarde avec des grands yeux. La plupart des touristes prennent un taxi privé mai bref… Quand on voyage pour un an, on ne peut pas tout se permettre.  Heheh…

    Mais après avoir rejoint le village d’après, nous tombons sur LE véritable chemin, beaucoup plus large et mieux indiqué que ce que nous pensions.

    Nous avons donc grimpé durant cette première journée quelques 500 mètres de dénivelé, pas très dur, même si nous avons besoin d’un peu de temps pour s’accommoder de nos sacs a dos (40Litres pour Caro et 50L pour Jacques)

    En ce second jour de trek, nous avons un peu plus de 1300m de dénivelé positif à faire pour rejoindre Ghorepani (2860m)

    Et cela commence fort avec des marches en pierre à grimper dès que nous quittons notre guest house. En une heure, nous montons déjà de 500m. C’est ici que nous croisons cet homme portant sur son dos une impressionnante charge de feuilles destinées à ses ânes et buffalos. Nous aussi croisons ici les enfants du village d’Ulleri qui, chaque matin, descendent quelques 500 à 600 mètres de dénivelés pour rejoindre leur école. Et qui doivent les remonter tous les soirs pour rentrer chez eux.

    De notre hôtel (la Sunny Guest house) nous avons un point de vue impressionnant sur la partie ouest de la chaine de l’Himalaya incluant l’Annapurna Sud, l’Annapurna 1, 3 et le Machhapuchhere (Queue de Poisson ou Fish tail).

    (C'est pas possible, vous êtes en train de vous demander... il a pété une durite ou quoi??).

    Sur la route, notre premier stop se fait à Deurali pass où nous nous extasions devant une vue encore plus grandiose que Poon Hill. Nous jouons avec la lumière, les drapeaux tibétains, l’Annapurna juste derrière  pour essayer de prendre la plus belle photo.

    Depuis Ghorepani, nous sommes remontés à 3200m avant de redescendre dans une vallée perpendiculaire à celle que nous avons prise ce matin. Cette vallée, animée d’un cours d’eau en son point le plus bas, est à l’ombre sur son flanc droit et la neige abondante par endroits est gelée ce qui rend la descente lente et parfois douloureuse…

    C’est dans ces endroits que nous sommes contents d’avoir une paire de bâtons qui vous évite de brutales glissades sur la glace au risque de tomber quelques centaines de mètres plus bas dans la rivière.

    Avant d’arriver à Tadapani, il nous faudra encore descendre jusqu’au niveau de la rivière (2600m), remonter, passer un second col, redescendre de l’autre côté jusqu'à une autre rivière (2200m) pour remonter enfin jusqu'à un troisième col où se situe Tadapani (2630m).

    Jour 4 – 2 Mars, Tadapani à Chhomrong

    Comme tous les jours, après un repas et une partie de carte, nous nous couchons tôt.

    En ce sixième jour, nous commençons de Dovan (2520) pour atteindre dans un premier temps Deurali à 3200m où nous faisons notre pause déjeuner assis dos à l’Annapurna et ses collègues. De la, nous apercevons des bouquetins locaux en train de descendre une falaise presque verticale sur notre droite. Impressionnant.

    Avec cela, le temps se couvre et nous nous croyons dans un autre monde. L’ascension jusqu’au MCB (Machhapuchhre Camp Base) après le déjeuner est longue.. 2h30 dans la neige et parfois le brouillard nous laisse les pieds humides. Mais la vue autour de nous est tellement spectaculaire.

    Nous passons au cours de cette montée le Machhapuchhre sur notre droite qui est caché dans les nuages.

    Jour 7 – 5 Mars, MBC à Annapurna Base Camp (ABC)

    - L’Annapurna I à 8091m, escalade pour la première fois en 1950 par Maurice et Herzog, c’est le 10

    - Le Ganggapurna à 7454m,

    - La vallée par laquelle nous sommes montés, le plus haut point à l’entree étant le MBC

    Jour 8 – 6 Mars, ABC à Dovan

    Nous continuons notre chemin inverse jusqu’à Chhomrong. Nous réalisons à quel point notre timing est plutôt bon étant donné que nous croisons de larges groupes (soit des Français soit des Coréens) qui viennent eux aussi accomplir leur rêves mais accompagnés par un guide et une multitude de porteurs chargés de leur sacs… On se demande bien ce qu’il y a dedans, quand on voit que les trekkeurs portent sur eux un sac de 40 à 50 Litres bien rempli (comme nous) et que les porteurs, en plus, leur portent un second sac de 70 Litres environ. Pour un trek qui ne dure pas plus de 12 jours, je pense qu’ils ont du emporter au moins la moitie de leur frigidaire ainsi que de leur garde robe…

    Le soir, nous revenons au meme Lodge qu’a aller, passons 5min sur Internet (oui… !!) et jouons avec les chiens et leur chiots…

    Jour 10 – 8 Mars, Chhomrong à New Bridge via la sources d’eau chaude de Jhinudanda

    Avant dernière journée de trek, et nous devons remonter depuis New Bridge (1340m) jusqu'à Pittam Deurali à 2100m. Cela fait 11 jours que nous trekkons et il est vrai que la fatigue commence à se faire sentir…

    Nous devenons presque paresseux à l’idée de devoir remonter sur 800m de denivelé. Mais nous le faisons, surtout parce que nous sommes censés avoir une superbe vue (la dernière fois) sur l’Annapurna. Je dis bien censés parce que nous arrivons sous la pluie à Pittam Deurali. Ce n’est pas grave, il fait toujours beau le matin, nous verrons la vue demain matin.

    Jour 12 – 10 Mars, Pittam Deurali à Pokhara

    Nous passerons un jour de plus à Pokhara où nous traversons le lac nous-mêmes à la barque, prenons un cours de Yoga, retrouvons quelques amis que nous avons rencontrés durant le trek avant de rentrer sur Kathmandu à l’orphelinat. 

  • Commentaires

    Caractères restants :