Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.memoiresdevoyages.com
  • Ce mémoire a été consulté 5616 fois.
  • Croisière à bord du Disney Fantasy (2)

    Photo de natbol Nathaniel Bolduc
    Jonquière,  Canada
     Cape CanaveralÉtats-Unis ) en Septembre 2013
    MÉMOIRE DE VOYAGE / publié le 18 Septembre 2014

    Il est maintenant 9:00 heures, il est temps de sortir des bras de Morphée pour aller prendre un petit déjeuner au World Premier food Court Restaurant, un restaurant de style buffet.  Rien de tel que de débuter la journée par de bonnes gaufres en forme de Mickey avec un bon café.

    Une fois les bagages refermés, c’est l’heure de se rendre dans le lobby de l’hôtel  pour y attendre sagement l’autobus de la Disney Cruise Line (DCL) qui nous fera faire la route entre Walt Disney World et Port Canaveral.  Vous vous en doutez surement, Port Canaveral se situe tout juste à côté du célèbre Cape Canaveral. Vous devrez débourser 70$ US par personne pour cette balade d’environ 58 miles dans un superbe autobus DCL.  Vous pouvez réserver ce transport en même temps que votre croisière et votre séjour Disney auprès de votre agence de voyage. Certaine compagnie offre aussi des services de navette pour environ 270$ US, mais vous pourrez être jusqu’à sept personnes.  Cette option peut s’avérer avantageuse si vous êtes un groupe ou une famille de plus de quatre personnes.

    Durant cette petite balade, on nous présente un petit vidéo avec de petits trucs pour l’arrivée au port ainsi que pour l’embarquement. Parlant d’embarquement, question d’accélérer le processus une fois arrivé à Port Canaveral, il est préférable et fortement suggérer de remplir le formulaire de pré-embarquement sur le site de DCL.  Vous y inscrirez vos informations personnelles   ainsi que vos numéros de passeport qui doivent-être valide au moins 6 mois avant le début de la croisière.

    55 minutes plus tard, nous y sommes presque.  Étant depuis toujours un amateur de gros navire, il m’a été donné d’en approcher de gros de relativement assez prêt question d’avoir une référence et de bien évaluer la taille du Disney Fantasy.  Je vous avouerez que comme un petit enfant, j’avais vraiment hâte de sentir l’autobus tourner pour voir apparaitre le navire.  Honnêtement, même si nous sommes encore loin, la vue est déjà à couper le souffle et ce n’est qu’un début.  De voir ce mastodonte au travers des palmiers, c’est vraiment excitant, il est ÉNORME. Prenez bien soin de choisir les sièges du côté droit de l’autobus pour pouvoir apprécier le plus longtemps possible la vue sur le bateau.  J’ai oublié de le mentionner plus haut, mais encore une fois nous ne nous occupons pas de nos valises nous les avons laissés avec les étiquettes sur le bord de la porte de notre chambre d’hôtel tôt le matin en allant déjeuner.  Elles se rendront comme par magie devant notre porte de cabine durant l’heure du souper à bord. Par contre, conservez avec vous votre bagage à main pour avoir au moins un ensemble de rechange, un maillot de bain, vos médicaments et produits de toilette. Vous pourrez ainsi aller profiter avant le départ du navire, des installations aquatiques si le cœur vous en dit.

    Nous passons rapidement les installations portuaires et le kiosque d’enregistrement pour profiter le plus longtemps possible du navire. Un seul mot, WOW, je suis sur le point de mettre le pied dans le navire quand un membre d’équipage nous interpelle ma conjointe et moi pour nous demander notre nom de famille. « Bolduc » de lui répondre. Quelque seconde plus tard, nous entrons dans l’atrium qui a un décor raffiné et riche rempli de petits détail à saveur Disney qui nous font sentir comme de la royauté quand on entend en plus dans les haut-parleur du navire : WELCOME ABORD THE BOLDUC FAMILY! Ce voyage promet d’être extraordinaire, je pense que je vais manquer de superlatifs pour exprimer tout ce que nous avons vécu durant ce voyage.

    Nous somme immédiatement pris en charge par une hôtesse qui nous voit observer l’atrium.  Elle nous explique rapidement que notre chambre sera prête à 14 :00 heures si je me souviens bien mais qu’en attendant nous pouvons aller manger au Cabanas et explorer le navire. Voyant l’heure qu’il est, nous décidons d’aller trouver notre cabine tout de suite, la 10658, dixième pont, à la poupe, à tribord.  J’ai choisi méticuleusement moi-même la cabine en question.  Premièrement pourquoi le côté du navire faisait-il une différence?  Tout simplement qu’en naviguant, le navire longeait certaine côtes qui se trouvait à tribord ce qui donne la chance d’observer autre chose que seulement l’océan.  Ce n’est pas que l’océan soit inintéressant, mais un peu de relief c’est bien aussi. Deuxièmement, je savais que lorsque le Disney Fantasy accosterait à Castaway Cay (l’île privée de la DCL) cette cabine donnerait une vue panoramique sur cette île paradisiaque, vous aurez la chance de le constater plus tard en photo. Pourquoi l’arrière du Navire me direz-vous? C’est tout ce qu’il y a de plus simple, les balcons situés à la poupe du navire sont plus grands que les balcons standards. Celui-ci était 225% plus grand qu’un balcon standard. Contrairement aux autres balcons, nous pouvions en plus des chaises droites et d’une petite table, avoir la chance de s’étendre sur des transats. Dernièrement, pourquoi le dixième pont? Tout simplement que le pont de commande se trouve au dixième pont du navire et que si cette vue est optimale pour un capitaine et ses officiers pour manœuvrer cette modeste embarcation, elle le sera surement pour moi aussi. Donc cabine 10658 nous voici.