Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.memoiresdevoyages.com
  • Ce mémoire a été consulté 7462 fois.
  • Croisière à bord du Disney Fantasy (8)

    Photo de natbol Nathaniel Bolduc
    Jonquière,  Canada
     FreeportBahamas ) en Octobre 2013
    MÉMOIRE DE VOYAGE / publié le 29 Octobre 2014

    Nous sommes vendredi quatre octobre 8:25 heures, le Fantasy maintenant à l’arrêt, entame une rotation de 180° sur lui-même par bâbord avant de se reculer doucement au  quai de Castaway Cay. C’est notre dernier jour complet à bord, nous mettrons le pied sur le continent américain tôt demain matin.

    Castaway Cay, est une petite île de 405 ha des Bahamas dans l’archipel de Great Abaco. Cette île contrairement à d’autres croisiéristes comme Royal Caribbean qui louent des îles dans les Bahamas pour leurs navires, celle-ci est entièrement la propriété de la Walt Disney Compagny depuis 1998 et est exclusivement utilisée par les passagers de la Disney Cruise Line. C’est la seul île privée permettant à un navire d’accoster.  Jusqu’au début du XXème siècle, cette île était un repaire de pirates et de contrebandiers, ce qui en fait vraiment un endroit à la fois paradisiaque et mystérieux.

    L’île en dehors des moments où un navire accoste, est complétement déserte.  C’est donc une fois amarré, les membres d’équipage qui descendent sur l’île pour s’occuper des passagers et de toute la logistique qu’entraine quatre mille personnes qui débarquent.  L’île n’est ni plus ni moins qu’une extension du navire.  Donc il y un petit moment d’attente à bord avant de mettre le pied sur l’île pour que les membres d’équipage procède au débarquement de la marchandise comme la nourriture et débute le récurage extérieur du navire. Nous utiliserons ce moment pour aller déjeuner.

    Confortablement assis près d’un hublot au Enchanted Garden, nous profitons de ce moment calme pendant que tous, passagers et membres d’équipage, s’agitent frénétiquement à l’extérieur pour aller prendre une place au soleil. Le restaurant est pratiquement désert, nous avons celui-ci que pour nous ou presque.  Vous pouvez profiter ici d’un déjeuner à la carte ou bien d’un buffet. J’arrête mon choix ce matin sur le buffet car figure à celui-ci, des gaufres Mickey. Honte au cuisinier par contre qui a pris l’initiative d’en faire des gaufres au chocolat.  On ne touche pas à un classique.  Pas quelles n’était pas bonne, mais une gaufre Mickey n’en est pas une si elle est au chocolat pour un irréductible fan de Mickey comme moi, sinon vous les apprécierai surement.  Le déjeuner dans son ensemble était excellent et très copieux comme à l’habitude.